L’électrostatique dans l’industrie

Le double rôle de l'électrostatique

Lors du traitement de matériaux isolants de quelque manière que ce soit, comme le papier, les textiles, le verre, le bois, les produits chimiques, les plastiques, l’électrostatique est inévitable. Elle se produit principalement lorsque ces matériaux sont joints entre eux, séparés, collés, pressés, soudés ou travaillés d’une autre manière. Mais ce n’est pas seulement dû aux matériaux, mais aussi à l’énergie avec laquelle les substances sont déplacées, qu’elles soient solides, liquides, gazeuses ou poudreuses. Plus la vitesse est élevée, plus la charge électrostatique est problématique.

Apprivoiser l’électrostatique

Son apprivoisement repose sur le contrôle de l’électrostatique. L’électrostatique fait partie intégrante de nombreuses opérations de production et de traitement. C’est le «l’empêcheur de tourner en rond» quand elle se crée spontanément et interfère avec les processus de travail, la productivité et la qualité. Elle est bénéfique s’elle est utilisée et contrôlée d’une manière ciblée dans un but d’amélioration de la qualité et d’augmentation de la productivité.

Le mauvais côté de l’électrostatique

Dans une démarche de production caractérisée par une haute performance et une réduction des coûts, des quantités de plus en plus importantes de matériaux doivent être traitées de plus en plus vite. En conséquence, les perturbations et les dangers résultant de la charge électrostatique augmentent automatiquement. Le matériau qui adhère électrostatiquement n’est qu’un exemple. Dans tous ces cas, l’électrostatique doit être contrôlée et éliminée avant qu’elle ne crée des dommages.

Le côté utile de l’électrostatique

Mais l’électrostatique a aussi un autre visage: utile. Elle peut être utilisé de manière créative, innovante et productive si vous connaissez ses lois. Par exemple, dans la peinture de voiture, le brouillard de peinture peut être chargé positivement et la carosserie négativement. Ainsi, le brouillard de peinture finement atomisé est appliqué uniformément sur le corps, seul un minimum de couleur reste dans l’air. Cela conduit à des économies de matériaux et à un résultat de peinture absolument parfait. Dans l’ industrie de l’ imprimerie et la production de films, certaines zones ne fonctionnent qu’avec des systèmes électrostatiques. Il ne s’agit là que de quelques exemples.
L’utilisation innovante et créative des systèmes électrostatiques ouvre de nouvelles opportunités pour augmenter la qualité, l’efficacité, la productivité et la rentabilité.

Plus d’informations sur l’électrostatique: