Qu’est-ce que l’électrostatique?

L'électrostatique est invisible, mais tout le monde la connait

L’œil humain ne détecte pas l’existence de l’électricité statique. Il ne la reconnait que lorsqu’elle se décharge. Le ping de la porte, les morceaux de papier attirés par l’ambre lorsqu’on le frotte, sont tous des exemples inoffensifs du même phénomène.

Les Grecs de l’antiquité connaissaient déjà l’électrostatique

La première description connue vient de Grèce: environ 600 av. du philosophe vivant Thales de Milet. De lui vient le nom électrostatique – électricité calme.

L’électrostatique dans la nature

Dans les stations thermales, l’inhalation d’aérosols d’eau chargés négativement est médicalement recommandée depuis des décennies (électricité des chutes d’eau). La découverte de l’effet positif remonte au naturaliste JG Tralles, 1790.
La foudre pendant l’orage est aussi un phénomène électrostatique. Ici, cependant, les forces énormes en jeu dans les processus électrostatiques deviennent plus évidentes

Dangers de l’électrostatique

Le fait que l’électrostatique n’est pas à prendre à la légère est rappelé à maintes reprises par des informations sur les accidents impliquant des substances hautement inflammables, des silos ou des installations soumises par exemple à des explosions de poussières. Même la poussière d’origine hydrique peut être soumise à des charges très dangereuses.

Plus d’informations sur l’électrostatique:

Elektrostatik beim Anfassen eines Türgriffs